L’homme microscopique

Pour la première fois sur l’Internet, je publie un livre philosophique qui était seulement en papier jusqu’à maintenant. Son auteur, Pierre Auger (1899-1993), est un physicien français. Vous pouvez télécharger le livre ici

Ce traité complexe contient de nombreuses pensées profondes. Pour example, aux pages 71-72, l’auteur pense que “L’on attribuait autrefois une grande importance aux anniversaires, aux retour de dates après certaines périodes admises, comme l’année, le mois, la semaine, et nous continuons de le faire par tradition. Ces durées conventionnelles étaient acceptées comme des ensembles individualisés, ayant une valeur absolue, et formant des intégrales définies, de telle sorte qu’un événement attendu pour un tel anniversaire n’était pas préparé par les événements le précédant immédiatement, mais par ceux de toute la période considérée… Même lorsqu’il a été prouvé que l’année légale n’a rien d’absolu du point de vue astronomique, que la semaine ou le mois ne correspondent à rien de précis dans le cours des astres, l’importance des périodes ainsi choisies pour définir des actions intégrales n’a pas cédé”.

Enfin, à la page 232, il conclut magnifiquement que “Dans le monde des anciens, tout événement nous faisait un signe. Tout était dans tout, et les microcosmes humains reflètaient les transformations les plus lointaines du macrocosme. Puis est venu un univers complètement déshumanisé, ne manifestant plus avec nous aucune de ces correspondances ou de ces harmonies qui faisaient du cosmos un monde amical ou hostile, mais jamais indifférent. Dans cet univers des champs de force et des rayonnements, peuplé de galaxies et de nébuleuses, l’homme se sent terriblement seul, jeté là comme pour être le spectacteur furtif du déroulement de ces immenses volutes de poussière cosmique et de l’extinction progressive de la grande flambée d’énergie libre qui leur a donné le branle”.

 

Share
Likes(0)Dislikes(0)
Print Friendly, PDF & Email
15 views

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.